lavabo

Lavabo 1930, je ne te quitterais jamais… je te le promet !

 

Lavabo, oh joli lavabo, tellement 1930, mais tellement pas pratique du tout.

Tu es dans cette salle de bain depuis longtemps, bien avant notre arrivée dans cette maison.

Je t’ai détesté dès que je t’ai aperçu.

Ton pied prend la poussière, et te laver prends des allures de marathon.

Tu es fait de coin et de recoin… détestable.

Il faut dire que les anciens propriétaires de la maison ne t’on pas gâté.

Des lignes oranges et blanches sur les murs, très mal faites.

Des carreaux orange et blanc, très mal posés.

Ils ont voulu faire preuve d’originalité… raté !

ils t’ont certainement fait devenir fou et moi avec, par la suite et chaque matin.

Et puis, sur pinterest, j’ai fait la connaissance de quelques copains à toi.

Il faut dire qu’ils étaient mieux logés et donc, mis en valeur

Ce qui, ma foi, n’est pas du tout ton cas… mon pauvre.

Alors, depuis, je te regarde, différemment.

Moi qui voulais te jeter, te donner, ne plus entendre parler de toi.

J’apprend à t’aimer.

Je te promet de te sortir de cette prison orange, de te redonner vie, dans une pièce sobre mais chic…

à ton image finalement.

Nous avons même décidé de ramener un de tes amis, qui attend patiemment chez ma maman.

Nous le mettrons dans la chambre de Léon.

Tu vois tu ne seras pas seul !

Nous aurons tout le loisir de faire connaissance

Je te promets de t’accessoiriser de jolis savons parfumés et de douces serviettes épaisses.

Tu auras des plantes à regarder, et le ciel du nord parfois un peu chargé, mais il y aura de jolies appliques pour t’éclairer, et nous ajouterons au dessus de toi un simple miroir pour te sublimer  .

Mon lavabo, je vais t’aimer …

Et rassure toi, je bannis les tons orangés !

Je termine cette article comme la dernière fois, en vous souhaitant une belle soirée.

Suzanne.

lavabo

 

lavabo

 

lavabo

 

lavabo

 

lavabo

 

 

 

 

2 commentaires sur “Lavabo 1930, je ne te quitterais jamais… je te le promet !

    1. Bienvenue au club !
      Le pire est que cette couleur est très compliquée à couvrir, des couches et des couches de blanc nous attendent !
      Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *